Association des Amis du Mexique en France

Ma photo
Paris, France
L'Association des Amis du Mexique en France (AAMF), accueille avec plaisir les nouveaux membres et les invite à participer à toutes ses activités. Celles-ci sont essentiellement des conférences de personnalités disposées à partager leurs expériences personnelles et professionnelles sur le Mexique dans des domaines très diversifiés. L'AAMF organise également des réceptions et des spectacles autour des rencontres périodiques.

jeudi 30 mai 2013

De l'insecte à la couleur... au Palais de la découverte !!

Les chercheurs sont aussi au Palais de la découverte : vous pouvez les rencontrer, pénétrer ainsi dans le monde secret des laboratoires et découvrir la vie scientifique.
Le principe de "Un chercheur, une manip" est simple : inviter des scientifiques à présenter leurs travaux et à dialoguer avec les visiteurs. De place en place, à des jours définis, des chercheurs viennent  au "Palais" et présentent quelques-unes de leurs expériences, choisies pour leur intérêt et leur côté spectaculaire.
D'autres jours, le relais est pris par les médiateurs du Palais. Véritable petit bout de laboratoire au sein de nos expositions, "Un chercheur, une manip" est une vraie rencontre avec la "science en train de se faire", bien dans l'esprit fondateur de l'établissement.
Mais qu'est-ce qui vous enthousiasmera le plus ? Le matériel expérimental, les phénomènes insoupçonnés qui feront le monde de demain, ou le brin de causette avec leurs découvreurs ? 
A chacun de voir…

Depuis des temps immémoriaux, la nature a fourni aux hommes des matières colorantes : pigments, teintures, extraits du sol ou des êtres vivants. Un grand nombre de produits colorants ont été et sont toujours extraits de végétaux (la garance par exemple). Mais le règne animal est également représenté (qu'on pense par exemple à la pourpre, issus de certains gastéropodes marins, utilisée dans l'antiquité et jusqu'à nos jours). 


Les cochenilles sont des insectes parasites suceurs de sève de diverses plantes. Quelques espèces produisent une matière colorante rouge, qui a été ou est encore exploitée dans divers pays. Au moyen âge, on utilisait le colorant issu d'une cochenille du chêne Kermès, produit dans le sud de la France. Les grandes découvertes l'ont fait remplacer par la cochenille mexicaine, utilisée par les Aztèques : Dactylopius coccus Costa est un insecte parasite du nopal, utilisé depuis des millénaires pour ses propriétés colorantes, et nommée au Mexique "Grana Cochinilla". Le nopal (Opuntia ficus indica) désigne une espèce de plante cactacée endémique du continent américain, connue en France sous le nom de « figuier de Barbarie ».


À partir du pigment naturel, obtenu par broyage des insectes séchés, on obtient les tons carmin, écarlate et pourpre ainsi que de nombreux autres coloris par l’ajout d´autres couleurs et/ou adjuvants.  Le carmin de cochenille, aussi appelé « acide carminique », en est extrait à l'aide de solvants. Actuellement, le secteur industriel fait grand usage de la cochenille et de son produit dérivé : le carmin, du fait de leur innocuité et de l’intensité des coloris obtenus. En Europe, on la retrouve sous le code E120, elle colore par exemple les saucisses de strasbourg, le tarama, certains yaourts ou sodas…


Les personnes de l'Association Altercultures vous montreront expérimentalement comment faire pour extraire le colorant à partir de l'insecte, et comment modifier la couleur d'origine pour obtenir une palette variée et, si vous le souhaitez, créer votre propre dessin. Ce sera aussi l'occasion de parler d'autre colorants d'origine animale, comme ceux issus d'autres espèces de cochenille, mais aussi de la pourpre, très prisée dans l'antiquité, mais toujours récoltée au Mexique.


Du mardi 23 avril au samedi 31 août 2013
Présenté par l'association franco-mexicaine ALTERCULTURES
Présentation tous les jours d'ouverture de 12 h à 18 h



Plus d'information : http://www.palais-decouverte.fr/index.php?id=357

Association AlterCultures 
01 43 21 20 62