Association des Amis du Mexique en France

Ma photo
Paris, France
L'Association des Amis du Mexique en France (AAMF), accueille avec plaisir les nouveaux membres et les invite à participer à toutes ses activités. Celles-ci sont essentiellement des conférences de personnalités disposées à partager leurs expériences personnelles et professionnelles sur le Mexique dans des domaines très diversifiés. L'AAMF organise également des réceptions et des spectacles autour des rencontres périodiques.

mercredi 5 décembre 2012

Messe en l'Honneur de Notre-Dame de Guadalupe


Comme tous les ans, pour la Fête de Notre-Dame de Guadalupe (12 décembre), une messe sera célébrée pour faire mémoire de l’apparition de la Vierge à Saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin, en 1531 au Mexique. 

Messe en l'Honneur de Notre-Dame de Guadalupe


Solemnidad en honor de Nuestra Señora de Guadalupe


Mardi 11 décembre 2012 à 17h30

Eglise de la Madeleine
Place de la Madeleine, 75008 Paris


Le 12 décembre est un jour de fête pour  les Mexicains et Latino-américains, car ils célèbrent leur Sainte Patronne, Reine du Mexique et Impératrice des Amériques.

A Paris, depuis plusieurs années, une Messe en espagnol pour la Vierge de Guadalupe a lieu tous les 12 décembre. Au début, la cérémonie était célébrée dans la Chapelle qui Lui est consacrée dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Dès décembre 2000, à l’initiative de Sandra Lupercio, organisatrice de l’événement, et en raison de l’assistance nombreuse, cette Messe est célébrée à l’Autel Principal, dans la nef de Notre-Dame de Paris.

Cette année, exceptionnellement, la traditionnelle festivité en honneur de la Vierge de Guadalupe aura lieu,  à l'église de la Madeleine, le mardi 11 décembre 2012 à 17h30. La cérémonie sera concélébrée en espagnol par les pères Mexicains Rubén Corona et Ignacio Martinez. La chanteuse Cristel Muñoz, accompagnée par les musiciens Mariachis,  chantera «Las Mañanitas »  et  Alicia Leos, soprano,  interprétera l’Ave Maria de Schubert  à capela.


Organisation & Production: Sandra Lupercio  


www.notredamedeguadalupe.org

NOTRE-DAME DE GUADALUPE

Saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin, que Jean-Paul II canonisa le 31 juillet 2002 dans le sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe, est un "indio" né en 1474, dont le nom signifie aigle qui parle. Il était d’humbles origines mais non esclave. Il possédait un terrain sur lequel il habitait, et fabriquait des couvertures qu’il vendait. A la suite de la prédication faite aux indios par Frère Toribio de Benavente, entre 1534 et 1525, Cuauhtlatoatzin se convertit au christianisme avec sa femme. Ils reçurent les noms de Juan Diego et María Lucia, et lorsque celle-ci mourut en 1529, Juan Diego se déplaça de Tolpetlac à Tenochtitlán, avec son oncle Juan Bernardino, à 14 km de l’église de Tlatilolco.

Le 9 décembre 1531, au cours d’une marche, alors qu’il traversait bois et villages pour regagner sa maison de Tenochtitlán, la Vierge lui apparut pour la première fois, en un lieu depuis appelé Capilla del Cerrito, lui parlant dans sa langue, le náhuatl. Marie lui demanda d’y bâtir un sanctuaire en son honneur, afin qu’elle puisse offrir amour, aide et compassion aux habitants du lieu. Sur ordre de la Vierge, Juan Diego avertit son évêque qui demanda une preuve pour le croire.

Trois jours plus tard, la Vierge apparut à nouveau à Juan Diego pour lui dire de monter au sommet du Tepeyac, où il devait trouver des roses de Castille à porter à l’évêque, alors qu’elles ne fleurissaient pas à cette saison. Lorsqu’il remit ces fleurs au prélat, une image de Marie apparut miraculeusement sur le manteau dans lequel il avait recueilli les roses. C’est cette image que l’on vénère depuis presque 500 ans dans le sanctuaire de la Guadalupe.

Juan Diego mourut en 1548, à 74 ans, devenant l’un des sujets de la dévotion populaire latino-américaine. En 1737, Notre-Dame de Guadalupe fut proclamée Patronne du Mexique, et en 1910 des Amériques, et en 1935 enfin, des Philippines. Jean-Paul II a élevé le bienheureux Juan Diego a la gloire des autels en 1990.

Le sanctuaire actuel de Notre-Dame de Guadalupe (qui a vaincu le serpent) se trouve à 15 km du centre de Mexico, face à l’ancien, utilisé jusqu’au milieu du XX siècle. Lorsque cet édifice devint un danger pour les fidèles, la Conférence épiscopale mexicaine décida la construction d’une nouvelle Basilique, dont la première pierre fut posée le 12 décembre 1974. L’oeuvre fut inaugurée deux ans plus tard.

Notre-Dame de Guadalupe est maintenant le sanctuaire marial le plus grand et le plus visité du monde (20 millions de pèlerins l’an). Extérieurement il ressemble à une tente circulaire dans le désert, en mémoire du tabernacle dressé par Moïse au pied du Sinaï. Il est recouvert de cuivre dont le vert rappelle le manteau de la Vierge de Guadalupe. Le pilier central, qui est recouvert de cèdre doré, conserve le manteau de Juan Diego et l’image de Marie.
© NDP

Découvrez aussi dans notre site web le "NICAN MOPOHUA" Récit des apparitions de décembre 1531 de Notre Dame de Guadalupe au Mexique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire